Sélectionner une page

Incroyable ce nouvel outil inventé par des ingénieurs chinois qui permet de créer des tasses à café 10x plus rapidement ! Superbe cette citation d’Elton John, elle me parle réellement ! Géniale cette vidéo d’enfant qui danse avec la légende “c’est bien de faire confiance aux jeunes dans nos entreprises, ils peuvent aussi nous apprendre des choses lol” !

Voici le genre de phrases que je ne dis pas quand j’ai le malheur de scrawler un temps soit peu mon fil d’actualité Linkedin depuis quelques temps.

Einstein fake Quote

Pafo – geckoandfly.com

Vous l’avez peut être également remarqué, le réseau social des pros semble s’éloigner progressivement de sa fonction initiale qui offrait la possibilité de trouver de nouveaux clients, de se maintenir informé sur l’évolution de son industrie et même de se faire recruter pour son prochain emploi.

Désormais, on y trouve de plus en plus d’images et vidéos se voulant motivantes, détendues et qui ne s’accorde pas forcément au contenu qu’on souhaiterais trouver sur une telle plateforme.

Un changement dans la qualité du contenu

Des images inspirantes de Jeff Bezos en train de monter sa startup dans un petit bureau (#nevergiveup), aux témoignages de recruteurs nous vantant à quel point ils laissent leur chance aux personnes qu’ils qualifient de “différentes” parce qu’elles leur ont payé un café par hasard la veille… tout est là pour nous divertir.

Ces posts prennent progressivement le dessus sur l’ensemble des publications qu’il est possible de voir sur notre fil d’actualité. Encore peu nombreux il y a quelques années, c’est désormais, selon l’analyse de mon propre fil d’actualité, plus de 10% des publications qui n’apportent aucun intérêt professionnel / de découverte / d’apprentissage.

Jmelapete

Super et bravo pour ce geste. N’aurait-il pas été plus sage de le garder pour soi et renforcer sa propre image plutôt que de jouer le jeu malsain de “regardez comme je suis une belle personne”… Sur LinkedIn…

Récemment, de nombreuses voix s’élèvent de plus en plus face à la recrudescence de posts “non-professionnel” sur le fil, une page twitter dédiée au “Linkedin Crap” a même vu le jour. C’est peut être la preuve d’une certaine prise de conscience et d’un désaccord de la part des utilisateurs vis-à-vis d’un contenu inadapté.

Mais alors comment en sommes-nous arrivés là ? Comment est validé, sélectionné et diffusé ce contenu ?

Comment expliquer la présence de ce contenu ?

Pour comprendre ce phénomène, il faut avant tout s’intéresser à la manière dont sont sélectionnés les articles par l’algorithme de LinkedIn avant leur affichage sur votre fil d’actualités.

La sélection et diffusion de contenu se déroule en 4 étapes :

1ère étape : Détection de lien “spammy”

Le site analyse s’il s’agit d’un lien de trop mauvaise qualité (image ne respectant pas les politiques d’usage, violence ou pornographie…) ou s’il ne représente aucun danger pour l’utilisateur (lien vers un site vérolé, possibilité de transférer un virus)

2nde étape : Analyse des premières statistiques

L’algorithme analyse les premières statistiques d’engagement entre les visiteurs et la publication. Il va alors définir si il est pertinent d’”ouvrir les vannes” et de la diffuser à une population plus large.

Cette étape est cruciale dans la compréhension de l’apparition des posts de mauvaises qualité dans le contenu. Les gens ont une tendance naturelle à réagir davantage au contenu sensationnel, quel que soit le réseau sur lequel ils se trouvent. Il est donc normal que ces posts de “detente” rencontrent un fort engagement (vue, clic, commentaire).

3e étape : Pertinence du post selon son émetteur

Le contenu du post est comparé au profil de son émetteur initial. Si son contenu est en relation avec son travail, son audience, etc. il aura alors plus de chance d’être mis en avant sur le fil.

Apparemment, cette notion de pertinence est toute relative pour l’algorithme qui ne semble pas réellement différencier “l’utile et l’agréable” à “l’agréable tout court”.

4e étape : Dernière étape (que seul LinkedIn utilise) : l’intervention humaine.

Si un post rencontre un succès hors du commun (parlons d’une vidéo vue plus d’un million de fois, d’un article partagé plusieurs dizaines de milliers de fois), un employé de la firme va analyser le post pour définir s’il est pertinent ou non. Pour cela, il va prendre en compte une série de critères et juger lui-même de son intérêt.

Ces différentes étapes montrent donc que LinkedIn va davantage favoriser un fort engagement utilisateur, au détriment de l’intérêt propre du contenu.

Est-il possible de changer ça ?

Il reste cependant une possibilité offerte par LinkedIn pour tenter d’améliorer notre fil d’actualité et réduire le nombre de posts comme ceux-là. Comme je vous aime bien et que je rêve d’un monde meilleur où le crappy-post n’existe pas, je les ai testés pour vous:

Amélio LD

Les possibilités d’améliorations du fil LinkedIn

  • Masquer ce post : Loin d’être une solution, vous ne masquerez qu’un post en particulier. Cela n’enlèvera pas les posts similaires de votre fil.
  • Ne plus suivre ____ : Si votre contact est le seul à vous apporter ce genre de contenu dans votre fil, il vous est possible de bloquer ses publications publiées et les contenus auxquels il ou elle réagit. Cependant, soyez assurés que dès cette action entreprise, l’algorithme vous trouvera rapidement un autre contact au like facile pour vous présenter à nouveau ce type de contenus.
  • Signaler ce post : N’allons pas jusque là, ce post donne la nausée mais ne m’offense pas pour autant…
  • Améliorer mon flux : Enfin une option intéressante (au premier abord)! Celle-ci vous propose alors de nouvelles personnes à suivre, selon ce qui semble être votre centre d’intérêt. Oui mais voilà, commettez l’erreur de suivre une personne qui appréciera un contenu “moins professionnel” et l’algorithme vous l’enverra au visage, pensant qu’il s’agit pour vous d’une nouvelle référence à suivre.

Pourquoi c’est grave ?

C’est bien correct LinkedIn ! Tu es un réseau social, t’es là pour maintenir tes utilisateurs sur ta plateforme en leur proposant du contenu qu’ils aiment pour qu’ils puissent regarder tes ads. Tu as donc tout à fait le droit de mettre en avant n’importe quel contenu que tu souhaites. 

Ce qui me chiffonne c’est que cette logique se fait au détriment de l’intérêt initial du site.

Parce que malheureusement la diffusion de ce type de contenu ce fait au détriment d’autres éléments qui trouveraient davantage leur place sur ce réseau social.

Donner leur chance aux jeunes

Tout le monde partage ce qu’il veut et s’exprime sur les sujets qui l’intéresse, c’est bien ce qui fait la beauté de ces réseaux. Et puis, franchement, c’est vrai que cette photo de chat qui joue avec un ballon est mignonne, surtout avec la mention “having a bad Monday? Here is a cute cat for you gnagnagna… “.

Ce qui me dérange plus, c’est que, dans un environnement numérique où notre attention se rapproche de plus en plus de celle d’un poisson rouge (si si, c’est Microsoft qui le dit) il serait judicieux de laisser ce type d’espace dédié aux professionnels… au contenu professionnel.

Notre environnement numérique favorise la distraction, évitons de l’encombrer davantage – source : https://digitalinformationworld.com

Dans une société de sur-information dans laquelle il est de plus en plus difficile de transmettre son message, offrir un espace d’expression dépollué d’autres contenus plus “néfastes” est une occasion unique pour les jeunes entrepreneurs, start-ups ou sociétés innovantes de se faire entendre. C’est leur offrir un moyen de faire connaitre leur expertise ou leur produit à moindre coût et de rencontrer les personnes qui les feront grandir et se développer sur le long terme. 

En suivant aveuglément les règles d’un algorithme orienté vers l’engagement utilisateur sur des publications non-triées, on perd peu à peu l’opportunité de créer un environnement riche, favorisant la mise en relation entre personnes et la découverte d’éléments réellement intéressants.

Qu’en pensez-vous ? Trouvez-vous votre fil d’actu LinkedIn changé ? Est-ce que je vois le noir partout ? N’y a-t-il vraiment plus d’espoir (Johnny, la famille, tu connais…) ?

Faites m’en part dans les commentaires ! 👇👇

Merci

Merci d’avoir lu mon article, j’espère qu’il vous a apporté plein de choses à raconter à la machine à café. Vous pouvez maintenant le partager sur LinkedIn avec la mention “Incroyable cet article, la conclusion va vous étonner 😂😂” !

Professionnellement, 

Thibault

Obtenez gratuitement 3 recommandations SEO personnalisées

Développez la visibilité de votre site internet

Obtenez gratuitement 3 recommandations SEO personnalisées

Développez la visibilité de votre site internet

Les derniers articles de blog

Fbclid : Comment le supprimer de Google Analytics

Déployé en Octobre 2018, le paramètre Fbclid est apparu dans les sources de trafic des données Google Analytics et vous êtes nombreux à vous interroger à son sujet. Petit rappel sur l’origine du code et la façon de s’en débarrasser dans vos statistiques. Le code de...

Pourquoi LinkedIn vous montre de plus en plus de contenu non-pro (et pouquoi c’est grave)

Incroyable ce nouvel outil inventé par des ingénieurs chinois qui permet de créer des tasses à café 10x plus rapidement ! Superbe cette citation d'Elton John, elle me parle réellement ! Géniale cette vidéo d’enfant qui danse avec la légende “c’est bien de faire...

« Huiles essentielles bio » Les facteurs de positionnement sur Google en 2019.

Utilisées pour lutter contre le stress, faciliter l’endormissement ou comme produit cosmétique, les huiles essentielles connaissent un succès grandissant. Cela a notamment amené de grandes enseignes à ouvrir ces dernières années des magasins physiques dédiés à la...